Interview client : comment rendre son entreprise éco-responsable et impliquer ses collaborateurs ?

27 avril 2021

Le tri des déchets, les gobelets en plastique disponibles à côté de la fontaine à eau… Nombreux sont les petits efforts que nous pouvons mettre en place pour faire de nos espaces de travail de vrais lieux éco-responsables où il fait bon vivre !

Aujourd’hui, Joffrey nous livre quelques initiatives qui ont été mises en place dans son entreprise.

🕵️‍♀️ Kiara (Gobi) : Bonjour Joffrey, merci encore de nous accorder du temps ! Pouvez-vous vous présenter et nous en dire un peu plus sur Focus Home Interactive ?

Joffrey : Focus Home Interactive est un éditeur de jeux vidéos. C’est une entreprise de 160 personnes, dans le 19ème à Paris. Nous avons l’habitude de toujours innover, c’est dans notre ADN ! Le sujet de l’éco-responsabilité en entreprise fait partie de notre réflexion globale, depuis 3/4 ans déjà. Il faut dire que la moyenne d’âge de nos collaborateurs est assez jeune, ce sont des personnes qui se posent de plus en plus de questions sur leur consommation.

🕵️‍♀️ Kiara : Quel est votre rôle au sein de l’entreprise ?

Joffrey : J’occupe le poste d’Office et Sustainability Manager (rattaché au service RH). Concrètement, je gère les contrats avec nos prestataires et je suis en charge de la mise en place de notre stratégie RSE. La partie Sustainability Management est une création de poste récente car nous avons identifié un vrai besoin d’aller encore plus loin.

🕵️‍♀️ Kiara : Comment fonctionnez-nous pour mettre en place des projets à impact ?

Joffrey : Avant mon arrivée, c’était Focus Green – un groupe de salariés formé sur la base du volontariat, qui proposait des actions RSE à notre direction. Aujourd’hui, je viens en support de ce collectif.

Les membres de Focus Green ont tous un intérêt fort pour l’éco-responsabilité, et nous travaillons toujours main dans la main. Le but est de réfléchir ensemble à ce que nous pourrions mettre en place chez Focus Home pour faire naître de nouvelles initiatives responsables au bureau. Cela nourrit notre stratégie RSE, tout en restant très terrain.

Par exemple, pour pallier à l’utilisation des bouteilles à usage unique, nous nous sommes demandés ce que nous pourrions mettre en place. Nous nous sommes penchés vers des initiatives comme les gourdes Gobi et c’est cette solution que nous avons retenue car tout était fabriqué en France, avec un impact environnemental réduit au maximum. Maintenant, le service des Ressources Humaines remet un Gobi à chaque nouvel arrivant. A terme, nous prévoyons de développer un Welcome Pack composé de produits complémentaires.

Nous avons aussi un projet qui devrait voir le jour prochainement qui est le recyclage du marc de café grâce à l’entreprise Upcycle. C’est très simple, nous payons une prestation pour qu’Upcycle vienne chercher notre marc de café dont ils se resserviront pour faire pousser des champignons !

Nous essayons de pousser la réflexion un peu plus loin chaque jour pour être toujours plus responsables.

🕵️‍♀️ Kiara : Avez-vous mis en place d’autres actions qui pourraient inspirer d’autres entreprises ?

Joffrey : Oui tout à fait ! Des petits changements simples et efficaces !

  • Nous n’avons plus de vaisselle jetable depuis un an et demi. Dans les salles de réunions, nous avons mis des carafes accompagnées de verres pouvant contenir du chaud et du froid (Bodum). Pour les invités, nous mettons à disposition des gobelets en carton.
  • Comme je l’ai déjà dit précédemment, la distribution de Gobi aux collaborateurs a été un vrai changement pour ne plus acheter de bouteilles d’eau jetables.
  • Nous avons installé des poubelles de tri. Ce qui fût une petite révolution en interne car les collaborateurs n’étaient pas habitués à en voir en entreprise. Ça a été un vrai succès puisque, la plupart du temps, les gens le font déjà chez eux.
  • Nous travaillons avec un ESAT depuis 3 ans. Cet ESAT s’occupe d’installer des plantes dans nos bureaux et de les entretenir ce qui permet de se sentir vraiment bien, tout en favorisant l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap.

🕵️‍♀️ Kiara : Revenons sur Gobi, qu’est-ce que l’adoption d’une gourde a changé pour vous, en tant qu’entreprise mais aussi en tant que personne ?

Joffrey : En tant qu’entreprise, cela nous a permis de faire un cadeau original qui se démarque du traditionnel goodies, et de bien accueillir le salarié à son arrivée.

Simulation 3D des déchets évités grâce à la mise en place des Gobi au sein de Focus Home Interactive

Le Gobi permet de montrer au collaborateur que l’entreprise s’engage à ses côtés. C’est un cadeau – mais surtout un cadeau responsable !, qui représente notre engagement RSE.

D’ailleurs, j’ai récemment échangé avec un nouvel arrivant qui a été très surpris et emballé par ce geste ! C’est une démarche qui est très appréciée.

A titre personnel, je trouve que le Gobi provoque un sentiment d’appartenance intéressant. On se l’approprie directement en le personnalisant. Les collaborateurs aiment beaucoup la carte du Gobi, ils la personnalisent avec des visuels de ce qu’ils aiment ou de références sympas plutôt que d’écrire leurs noms. La possibilité de faire son Gobi à son image, c’est top ! Une collègue fan d’Hercule Poirot a mis sa photo dans son Gobi : on sait à qui il appartient !

🕵️‍♀️ Kiara : Depuis quelques mois, nos organisations de travail sont quelques peu chamboulées, je fais référence au télétravail. Vos Gobi vous ont-ils suivi à la maison ?

Joffrey : Pour être honnête, même quand nous n’étions pas en télétravail, je sais que certains collaborateurs avaient adopté le Gobi de façon systématique. Par exemple, certaines personnes (dont je fais partie) utilisent le Gobi en dehors du travail, au sport notamment ! C’est simple d’usage, et il ne prend pas de place.

Si nous l’utilisons autant, c’est aussi car c’est un objet de qualité. S’il s’agissait de simple gourdes que l’on peut trouver n’importe où, non personnalisables, je pense qu’elles auraient davantage été délaissées. Cela fait plus d’un an et demi qu’on les a offertes, et je les vois toujours sur les bureaux !

D’ailleurs, nous avons envoyé une enquête interne il y a peu, pour en savoir plus sur l’utilisation du Gobi. Nous avons été surpris de voir que 50% des gens ont répondu, donc au moins 50% utilisent toujours leur Gobi, même après un an et demi. C’est un super indicateur.

Sur le côté télétravail du coup, c’est naturellement que beaucoup ont ramené leur Gobi à la maison. Ils l’utilisent comme avant ! La gourde fait partie du cadre de travail Focus Home que nous avons créé. Exit le plastique à usage unique !

🕵️‍♀️ Kiara : C’est génial d’avoir des retours comme le vôtre, merci beaucoup pour votre temps !